« Un mensonge ne peut jamais être effacé. Même la vérité ni suffit pas. »

C’est Paul Auster qui le dit (City of Glass). Pourtant, nous passons notre temps à mentir. Nous mentons une à deux fois par jour en moyenne et dans une interaction sociale sur cinq de plus de dix minutes. Mais nous ne sommes pas tous aussi doués. Deux professeurs de Psychologie nous aident à évaluer nos « compétences » et à identifier les menteurs.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.