« Qu’entreprendriez-vous si vous étiez sûr de ne pas échouer ? »

Difficile de ne pas se sentir mal à l’aise face à une telle question. Elle nous force à prendre conscience de notre peur d’échouer. Elle nous rappelle combien cette peur nous empêche de réaliser des choses extraordinaires (à tout le moins d’essayer), d’exprimer pleinement notre potentiel. Mais il y a aussi des questions qui nous aident à la surmonter, à passer de la paralysie à la mobilisation et à l’action.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.