Pas si bête…

Vous croyez sans doute que pour être convaincant(e) il vaut mieux mettre l’accent sur vos points forts et minimiser vos faiblesses. Mais lorsque votre public cible a toutes les chances d’être sceptique voire hostile (par exemple si vous présentez une nouvelle idée ou une suggestion de changement), mettre habilement en avant les failles de votre pensée aura certainement 4 avantages.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.