(mono)culture d’entreprise

La culture d’entreprise – lorsqu’elle existe – s’apparente bien souvent à une monoculture. Elle agit comme un filtre, une perspective unique que les collaborateurs finissent par ne plus voir, ne plus questionner. Le conformisme devient dès lors le choix le plus réaliste, le plus facile et surtout le moins risqué. Mais ce n’est pas forcément le meilleur choix.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.