Let’s groove

En entreprise il y a(vait) un plan pour tout. Et le vocabulaire qui va avec : planification, objectifs, organisation, contrôle. Mais comme dirait Mike Tyson : « Everyone has a plan until they get punched in the mouth ». Et dans un environnement de plus en plus instable, on n’est jamais à l’abri d’un uppercut ni très loin du KO. Si vous préférez le jazz à la boxe, il y a une solution pour vous.


Ce contenu nous a été inspiré par la lecture de Yes to the Mess de Frank J. Barrett qui propose un parallèle entre l’improvisation au coeur du jazz et l’innovation au coeur des organisations. Magique. Indispensable.


Improvisez !

  • Acceptez le monde tel qu’il est devenu (imprévisible). La réalité c’est que vous ne pouvez sans doute plus prendre de décision avec le niveau d’information et d’analyse suffisants pour avoir ne serait-ce que l’impression de pourvoir agir en toute connaissance de cause.
  • Passez le plus vite possible à l’action. C’est ce qui (re)fait de vous une personne en mouvement, prête à apprendre. Learning by doing comme on dit. Et dans le doute, faites tout simplement « comme si », comme si vous aviez le bon plan (en fait, n’importe quel plan qui vous met en action fera l’affaire).
  • Soyez extrêmement attentif à ce qui se passe autour de vous, aux réactions des uns et des autres, aux enchaînements de séquences, aux conséquences, aux signaux faibles.
  • Restez à chaque moment dans l’empathie : appréciez les idées, les choix et les actions de vos interlocuteurs ; comprenez les contraintes et les opportunités qui naissent de ces relations ; faites vos choix dans ce contexte.
  • Faites confiance à vos collaborateurs et aux événements. Partez du principe qu’une sortie par le haut, innovante, peut-être inattendue, pourra émerger de n’importe quelle situation.

En quelques mots donc, improviser c’est l’art de s’adapter aux circonstances en lâchant prise, d’apprendre en faisant (notamment de ses erreurs), d’inventer des solutions parfois spécifiques et/ou temporaires et, surtout, improviser c’est découvrir le chemin ensemble, en marchant confiants, côte à côte.

Pas si simple mais terriblement positif (et follement excitant, non ?).

Vous aimerez aussi…

Envie d’aller plus loin ?

  • Écoutez Jose Antonio Abreu vous raconter son histoire, celle d’El Sistema et de milliers d’enfants vénézuéliens qu’il a amené à la musique d’orchestre (et regardez ce court reportage de la BBC)
  • Et surtout, écoutez Miles Davis dans Kind Of Blue – selon Frank J. Barrett, le moment magique de l’histoire du jazz et de l’improvisation (sur Spotify ou sur Deezer)