L’entrée des artistes

Léonard de Vinci n’est pas le seul exemple de cross-pollinisation. Une étude de Michele et Robert Root-Bernstein a mis en évidence que pratiquement tous les lauréats scientifiques du Nobel sont également des artistes confirmés par ailleurs. Par rapport aux non lauréats, ils sont 25 fois plus susceptibles de pratiquer le chant, 17 fois plus susceptibles de s’investir dans les arts visuels, 12 fois plus d’écrire, 4 fois plus de jouer de la musique… La pratique régulière d’un art, quel qu’il soit, est un formidable stimulant créatif. Il faut encourager les pratiques artistiques des collaborateurs et l’entrée des artistes dans les organisations.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.