Le nouveau monde

La légende veut que les indiens d’Amérique n’aient pas vu arriver les bateaux conquistadors. Ou plutôt qu’ils n’aient pas été capables de les voir. Impossible pour eux de conceptualiser une telle masse flottant sur l’eau. Quelques centaines d’années plus tard, impossible également d’imaginer une usine sans stock pour les cadres de l’industrie automobile américaine en voyage d’étude au Japon : « ils se sont bien moqués de nous les japonais avec leurs usines fantômes… ». Tout cela n’est finalement qu’une question de lunettes. Ou plutôt de paradigmes.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.