Bravo et merci

Même si vous n’êtes pas d’accord, même si vous ne comptez rien faire de leur contribution, il faut aussi encourager les collaborateurs qui disent la vérité, qui posent des questions qui dérangent, qui s’opposent au consensus ou qui apportent les mauvaises nouvelles à leurs risques et périls. Découvrez pourquoi et comment.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.