A voté

Choisir c’est renoncer. Pas facile donc de prendre une décision réellement collective qui ne se transforme en une réunion de deux heures, en de longs débats sur les pour et les contre de chacun(e) sur chaque option. En fait si : Avec quelques gommettes de couleur…

Ce contenu est réservé à nos abonnés.